Cuivre et bâtiment durable

Bon nombre de produits de construction sont fabriqués à l’aide de cuivre recyclé. Souvent, la teneur en cuivre est supérieure à 80 %. La
durabilité du cuivre se mesure en générations plutôt qu’en années. Le cuivre contribue au rendement énergétique du bâtiment et permet
d’obtenir jusqu’à 13 crédits LEED sur trois points de performance, ce qui prouve bien certains de ses attributs présentés dans cette série
d’études de cas. Enfin, les qualités esthétiques du cuivre permettent aux concepteurs de réaliser leurs projets sans pour autant sacrifier leurs objectifs sur le plan de l’environnement et des coûts.

Qu’est-ce qu’un bâtiment durable?

Le site occupé par le bâtiment, la consommation d’eau et d’énergie par ses occupants, les matériaux utilisés pour la construction, les déchets
et les gaz produits et les particules émises dans l’atmosphère et à l’intérieur du bâtiment sont tous des critères d’évaluation de la durabilité du bâtiment. Au Canada, la grille d’évaluation des bâtiments durables a été élaborée par le Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa). Il s’agit
en fait d’une adaptation de Leadership in Energy and Environmental Design (LEED) de l’US Green Building Council. Les bâtiments ayant une performance élevée en ce qui a trait à la protection de l’environnement, le bien-être des occupants et les résultats sont en forte demande.

Comment le cuivre contribue-t-il à rendre un bâtiment durable ?

À quoi le cuivre peut-il servir ?

Études de cas

Énergie et atmosphère (LEED)

Optimiser le rendement, énergie renouvelable

Murs accumulateurs de chaleur, système et câblage électrique à haut rendement, contrôle de l’air par les occupants, système de chauffage de l’eau solaire

Université York

Matériaux et ressources (LEED)

Réutilisation des bâtiments, contenu en matières recyclées, sources d’approvisionnement régionales

Revêtement, toiture, plomberie, tuyauterie et accessoires

Université York, École d’architecture du paysage de l’University of Pennsylvania, hôtel E’Terra Inn

Innovation et conception (LEED)

Innovation en conception

Contenu recyclé

École d’architecture du paysage de l’University of Pennsylvania

Qualité du milieu intérieur (LEED)

Matériaux produisant peu d’émissions

Tube et raccords en cuivre

hôtel E’Terra Inn

Bien-être des occupants

Auvents, plomberie, systèmes de contrôle de la qualité de l’air

École d’architecture du paysage de l’University of Pennsylvania, York University, E’Terra

Coûts d’exploitation, coûts d’entretien et coûts énergétiques concurrentiels

Systèmes solaires passifs, technologies innovatrices et efficaces, peu de travaux d’entretien extérieur

Université York, École d’architecture du paysage de l’University of Pennsylvania, hôtel E’Terra Inn

Et qui plus est

Les programmes d’évaluation et de certification de bâtiments par un tiers suscitent des attentes en matière de performance et incitent le
marché à se tourner vers des milieux bâtis plus durables. À mesure que nous connaîtrons les effets positifs et négatifs de la construction de
notre milieu, nous modifierons la façon dont nous mesurerons et exprimerons la performance. On sait déjà que la mesure de la performance environnementale devrait comprendre une évaluation du comportement de chaque matériau pendant tout son cycle de vie et non pas
seulement durant la construction ou la démolition d’un bâtiment. L’industrie internationale du cuivre travaille à mettre à jour des bases de
données publiques sur le cycle de vie du cuivre, ce sur quoi se penchent actuellement le Conseil canadien du bâtiment durable, le Comité
européen de normalisation, le conseil allemand du bâtiment durable et d’autres organismes s’occupant de défendre le principe de la durabilité
du bâtiment. Les systèmes de mesure de la performance durant tout le cycle de vie des matériaux, des composantes et du bâtiment tout entier sont au cœur de la performance des bâtiments de la prochaine génération.