3. Les propriétés du cuivre



Propriétés antimicrobiennes

Les résultats d’études scientifiques récentes montrent que le cuivre et ses alliages possèdent des propriétés antimicrobiennes. En d’autres termes, leur surface inhibe de façon naturelle la prolifération de moisissures, d’algues et de microbes pathogènes. Le cuivre et ses alliages
sont des matériaux idéals pour le recouvrement de surfaces sur lesquelles les bactéries et agents pathogènes ne doivent pas proliférer. Voici quelques exemples : plans de travail dans les établissements de soins de santé, poignées de portes, plaques de propreté et mains courantes.
Il est important de souligner que l’aptitude à combattre la prolifération microbienne n’est pas obtenue par l’application d’un enduit sur le cuivre. Il s’agit d’une propriété intrinsèque.

Malléabilité

Le cuivre est un métal très malléable, c’est-à-dire qu’il se plie, se façonne et se travaille facilement selon des motifs compliqués. La
malléabilitéest une propriété particulièrement importante lorsqu’il s’agit de concevoir et de réaliser avec finesse des accessoires d’intérieur et
desélémentsde décoration aux formes compliquées.


Le cuivre sert à la fabrication de profilés de diverses formes.


Ductilité

Le cuivre se laisse étirer et s’extruder facilement. Cette propriété est d’une grande importance pour l’industrie du fil, du câble, de la barre et du profilé extrudé. Prenons, par exemple, une rampe en spirale. Certaines sections de la rampe métallique doivent être étirées pour qu’elles épousent la forme arrondie de l’escalier tandis que d’autres doivent être comprimées. Au Canada, on trouve de nombreux exemples de ce type
de rampe dans des édifices historiques ou contemporains.




Ces trois photos illustrent comment le cuivre peut être facilement plié et formé.

Conductivité

Le cuivre est un excellent conducteur de nombreuses formes d’énergie, dont la chaleur et l’électricité. Voilà pourquoi le fil de cuivre est très souvent le matériau de choix pour de nombreuses applications électriques. Le cuivre sert aussi à fabriquer des installations dans lesquelles l’énergie thermique est transférée, comme par exemple des installations de production d’énergie solaire et de chauffage ambiant.

Résistance à la corrosion

Le cuivre résiste à la corrosion, c’est bien connu. Les salles de toilette, cuisines, vestiaires et piscines intérieures sont tous des endroits
humides où il est logique de tirer profit de la résistance à la corrosion du cuivre. Le cuivre et les alliages de cuivre conviennent bien dans ces endroits parce qu’ils ont de magnifiques finis naturels, ne nécessitent ni revêtement ni traitement de surface particulier. Les appareils ou accessoires resteront comme neufs à condition de les nettoyer de temps à autre. Mais s’ils ne sont pas entretenus, un dépôt vert-de-gris
(patine) se formera à la longue sur ces objets.