La Bibliothèque du Parlement

PROJET:

La Bibliothèque du Parlement

LOCALITÉ:

Ottawa

APPLICATION:

Batten Seam Roofing

ARCHITECTE:

Ogilvie and Hogg Architects, Ottawa Desnoyers Mercure & Associés, Montreal
Spencer R. Higgins Architect, Toronto Lundholm Associates Architects, Toronto

ENTREPRENEUR:

Heather & Little Limited

DISTRIBUTEUR:

Canadian Brass & Copper Co.



DESCRIPTION:

Le joyau de la Colline du Parlement.
Un trésor d’architecture.
Un symbole de la capitale nationale.
Le plus bel édifice du patrimoine canadien.


Ce ne sont que quelques commentaires élogieux au sujet de la Bibliothèque du Parlement, à Ottawa.On vient de terminer les travaux de restauration et de modernisation de la Bibliothèque du Parlement qui faisaient partie du vaste projet de rénovation de la Colline du Parlement, actuellement en cours. Ce magnifique édifice a été inauguré en 1877, dix-huit ans après le début de sa construction. Les architectes Thomas
Fuller et Filion Jones, qui ont tracé les plans d’origine, s’étaient inspirés du style gothique anglais et de la « Read­ing Room » (salle de lecture)
du British Museum de Londres.



Cette merveille architecturale se caractérise principalement par sa splendide toiture en cuivre. Au moment du remplacement, on a retiré la vieille feuille de cuivre mais au lieu de la recycler, comme on le fait d’habitude, on a utilisé une grande quantité du cuivre pour fabriquer des panneaux décoratifs destinés à orner divers murs du nouveau Musée canadien de la guerre (voir le numéro 153 de la revue Cuivre canadien).



La réutilisation sous cette forme confirme bien la durabilité, les qualités esthétiques du cuivre et sa capacité de servir de nouveau s’il ne subit
pas de dommages au moment de l’enlèvement. Il convient de noter que 82 % des rebuts de rénovation provenant de ce chantier ont été écartés
de la décharge.



À l’origine, la toiture de la Bibliothèque du Parlement était en ardoises violettes et vertes disposées selon un motif poly­chrome compliqué.
Après avoir été soufflée en 1888 par une tornade (événement très rare dans la région d’Ottawa), elle a été remplacée par une toiture en feuille
de cuivre. Les travaux de revêtement de la toiture se sont déroulés selon l’approche des architectes qui voulaient respecter le mode de con­ception et de construction d’origine de la bibliothèque. Ces derniers ont appelé leur approche « couches d’histoire ». En conséquence, la toiture d’origine a été remplacée par une toiture en cuivre et non par une toiture en ardoise.



La réfection de la toiture de la Bibliothèque a été confiée à la société Heather & Little Limited. Cette société de grande expérience a restauré les toitures d’autres édifices patrimoniaux célèbres d’Ottawa et du Canada, dont l’édifice du Centre et certains édifices du Parlement. Récemment,
elle a commencé à desservir diverses villes américaines dont New York, Washington, Atlanta, San Fran­cisco pour n’en nommer que quelques-unes.



Pour la réfection de la toiture de la Bibliothèque, on a utilisé de la feuille de cuivre de 20 onces et de la feuille de Monel, toutes deux fournies par
la Canadian Brass & Copper de Concord. On estime à environ 2 100 m2 (22 500 pi2) la quantité de cuivre ayant servi à la réfection de la toiture
et la réalisation d’un nouveau réseau de gouttières conçu pour empêcher la maçonnerie de subir des dommages par l’eau. On a utilisé de la
feuille de Monel (alliage contenant 70 % de nickel et 30 % de cuivre) pour recouvrir les contreforts, ce qui crée des effets de contraste saisissants à diverses intensités de lumière.



La nouvelle toiture est sensée prolonger la durée de vie de la Bibliothèque de 50 ans. Bon nombre de changements (autant à l’extérieur qu’à l’intérieur, systèmes mécaniques et électriques) visent cet objectif. Bien conçue et bien posée, une toiture devrait durer 100 ans et même
au-delà. Lorsque la bibliothèque nécessitera d’autres travaux de modernisa­tion, le cuivre devrait être en bon état. Il aura cette magnifique
patine naturelle qui est associée aux toitures des édifices de la Colline du Parlement.