Brock Plaza

PROJET:

Brock Plaza

LOCALITÉ:

St. Catharines

APPLICATION:

Revêtement à joints plats

ARCHITECTE:

McKay-Lyons Sweetapple Architects Limited

ENTREPRENEUR:

Semple Gooder Roofing Ltd.

DISTRIBUTEUR:

Canadian Brass & Copper Co.



DESCRIPTION:

Le Plaza de l’université Brock de St. Catharines, en Ontario, a été inauguré à la fin de 2006. Il abrite la nouvelle librairie du campus universitaire, des salles de classe, des laboratoires de recherche de même que le Jack and Nora Walker Canadian Centre for Lifespan Development
Research, centre de recherche qui réunit sous un même toit les sept facultés de l’université Brock et divers organismes sans but lucratif se consacrant à l’étude du développement humain, depuis la petite enfance jusqu’à la vieillesse.




Le projet de l’université Brock était de construire à l’aide de matériaux durables et recyclés un édifice à faible consommation d’énergie et dont la superficie au sol serait moindre que celle des édifices du même genre. L’université a confié à la société Enermodal Engineering de Kitchener, en Ontario, la tâche de proposer diverses stratégies d’économie d’énergie et d’inspecter le Plaza une fois les travaux de construction terminés. L’édifice a obtenu la certification LEEDmc Argent.




Le succès de cette réalisation est en partie attribuable à l’utilisation d’une grande quantité de feuilles de cuivre pour le revêtement extérieur de l’édifice, comme l’avaient conçu la McKay-Lyons Sweetapple Architects Limited d’Halifax et la société Rounthwaite Dick & Hadley Architects,
 Inc. de Toronto. L’édifice est recouvert de longs panneaux de cuivre, disposés en strates, qui lui donnent un aspect tout à fait particulier.  Les larges bords en surplomb des strates créent des ombres particulières sur la façade. Voici comment dans un article paru dans le périodique
The
Ontario Construction Report, l’architecte Brian MacKay-Lyons a expliqué le rôle du cuivre dans la réalisation de cet édifice :
« Les matériaux de revêtement extérieur, soit le cuivre, la pierre provenant de l’escarpement du Niagara et le verre en grande quantité font
partie intégrante de l’édifice. »




Le Plaza a été entièrement recouvert de feuille de cuivre de 20 onces, d’indice de dureté d’un quart. L’édifice a nécessité 32 000 livres (14 500 kgs) de cuivre de diverses formes et sections qui ont été fournies par la Canadian Brass & Copper de Concord, en Ontario. Les diverses
pièces ont été formées à l’aide de feuilles en rouleau, qui ont été taillées selon les besoins précis des diverses parties de l’édifice. Les
panneaux ont été formés en usine et modifiés légèrement dans un petit atelier aménagé sur le chantier. Après la mise en forme, les panneaux
ont été assemblés à l’aide de diverses techniques. La plus grande partie a été assemblée en utilisant les techniques des panneaux plats et quelques-uns à l’aide d’agrafes et d’attaches en S. Monsieur Ken Meyer a été le chef de chantier et monsieur Harry Ahrens, le contremaître
dans l’atelier de la société Semple Gooder Roofing Ltd.

Le Plaza de l’université Brock est un autre exemple de réalisation montrant que le cuivre est sans doute le métal architectural de choix compte
tenu de ses caractéristiques écologiques. Les constructeurs tireront aussi profit de sa beauté naturelle et de ses qualités esthétiques
indéniables. Avec le temps, la magnifique coloration qui se formera sur le cuivre sans l’aide de traitement chimique ou artificiel ne fera que rehausser les qualités exceptionnelles de ce matériau écologique.