Déjeuners-colloques sur le cuivre en architecture - La CCBDA vient de franchir une étape importante

Toronto, le 29 Octobre, 2002—En 1998, la CCBDA a commencé à organiser des déjeuners-colloques sur les usages du cuivre en architecture. Visant les architectes, les entrepreneurs, les universités, les collèges et les associations professionnelles, ces rencontres ont servi de tremplins à bon nombre d’entreprises canadiennes renommées pour promouvoir l’utilisation du cuivre dans la réalisation de projets de construction. Récemment, la CCBDA a franchi une étape importante: le nombre de groupes ayant assisté à un déjeuner-colloque atteint maintenant 150. En d’autres termes, l’Association a joint les experts de la construction de chaque province canadienne.

Selon le coordonnateur du programme, Monsieur Stephen Knapp, « les dirigeants de bon nombre d’entreprises sont souvent très surpris d’apprendre que le cuivre est un matériau abordable, résistant et dont le champ d’application en architecture est très vaste. » Les sujets abordés au cours du déjeuner-colloque sont très variés : couvertures et revêtements en cuivre, méthodes de finissage, patinage, méthodes de pose de base et principes essentiels à respecter lorsqu’on opte pour le cuivre ou des alliages de cuivre. Détail intéressant, assister au déjeuner-colloque donne droit à des crédits de formation continue dans certaines provinces.

Comme leurs effectifs augmentent, bon nombre d’entreprises demandent à la CCBDA d’organiser un deuxième et un troisième déjeuner-colloque pour permettre aux nouveaux employés de mettre à jour leurs connaissances sur les matériaux exigés plus souvent par les clients. Monsieur Knapp précise que depuis que la CCBDA organise ces déjeuners-colloques, le nombre de projets réalisés avec du cuivre a beaucoup augmenté partout dans le pays. Les données sur la consommation le montrent clairement. Voilà pourquoi certaines entreprises demandent à la CCBDA d’organiser des colloques-déjeuners tous les deux ans.

Comme Monsieur Knapp couvre l’ensemble du territoire canadien, toutes les principales villes canadiennes ont été visitées au moins deux fois. À l’heure actuelle, c’est à Halifax (où 19 déjeuners-colloques ont été organisés en quatre visites) et à Montréal que la croissance de la demande de cuivre est la plus élevée. À Ottawa et à Toronto, le cuivre continue de susciter beaucoup d’intérêt. La CCBDA a organisé un certain nombre de déjeuners-colloques à Calgary (13 en 4 visites) et à Vancouver. Encore une fois, la tenue de ces rencontres a fait augmenter le nombre de projets réalisés avec du cuivre. D’habitude, le déjeuner-colloque réunit de 10 à 15 personnes. À Halifax, les déjeuners-colloques organisés par la CCBDA jusqu’ici ont attiré plus de 200 architectes et experts dans des domaines connexes.

Compte tenu de la mobilité de la main-d’œuvre et du nombre accru de programmes de formation continue exigé par les provinces, la CCBDA prévoit que les déjeuners-colloques continueront de susciter beaucoup d’intérêt. Lorsque le personnel d’une entreprise ne connaît pas le champ d’application du cuivre et les avantages offerts par ce matériau, les nouveaux venus mettent à profit les connaissances acquises pendant un déjeuner-colloque. La CCBDA estime qu’elle aura organisé plus de 45 déjeuners-colloques en 2002 et qu’elle en organisera plus de 50 en 2003. Le calendrier de ces rencontres se remplit assez rapidement. Toute personne que le déjeuner-colloque intéresse est priée de joindre un représentant de l’Association.

La Canadian Copper & Brass Development Association constitue la principale source canadienne d’information faisant autorité sur le cuivre, le laiton et le bronze. On peut joindre l’un de ses représentants par téléphone au numéro sans frais suivant : 1-877-640-0946, par télécopieur au 416-391-3823, ou par courriel à l’adresse suivante: library@copperalliance.ca.

Communiquer avec: Stephen Knapp sawknapp@coppercanada.ca